Marcel DORTHE, artiste-peintre et sculpteur

Homme de terre et de racines

De ciel et de cimes

Marcel Dorthe est un artiste humble, authentique et habité; un artiste autodidacte, inventeur d'une technique originale au pastel cristallisé permanent, qui s'est créé une place primordiale dans le paysage artistique suisse et fribourgeois.

 

Patricia Zazzali 

IMG_3821.jpg

BIOGRAPHIE

1950

1970 à 1980

1970

1975 à 1979

1971 à 1991

1977

1979

1981

1985 à 1988

1986

1987 à 1990

1991 à 2000

1999

2000

2004

2004

2004 à 2005

2006

2010

2012

2013

2017

2019

2019

2020

Marcel Dorthe naît à Gillarens dans le canton de Fribourg.

Il peint des poyas dont l’une reçoit un prix dans un concours d’art populaire.  

Il entre au Conservatoire de Fribourg. Il étudie l’orgue, la composition, l’harmonie,

le contrepoint.

Il pratique la peinture animalière après avoir découvert le pastel.    

L'artiste est organiste puis directeur du chœur de Promasens.

Marcel reprend le domaine familial où il exerce son métier d’agriculteur. Il se marie le 9 juillet avec Marianne Conus.        

Naissance des jumeaux Benoît et Delphine.

Naissance d'Emilie

Marcel Dorthe peint et dessine des granges à l’aquarelle et au fusain, des paysages au pastel.

Il présente sa première exposition à la galerie de La Maison Rouge à Chavannes-sur-Moudon.

Période « magritienne », des violons aux cordes désarticulées, des fermes au clair de lune, des premiers corps, puis des œuvres plus colorées et lumineuses. 

Exposition à Châtel-st-Denis, à la galerie du Clos des Lattes à Billens et au château d’Allaman.

Il dirige le chœur de Siviriez. Expositions à Bex et à Charmey.

Il crée huit vitraux pour l’église de Chapelle-sur-Oron.

Marcel expose dans sa ferme pour ses 50 ans avec le sculpteur Louis Sugnaux.

Il acquiert, avec son épouse, la Chapellenie de Rue qui deviendra un lieu d’exposition.

Il réalise les tableaux pour le concert du chœur Elles en C : les quatre couleurs dans la liturgie.

Il invente une nouvelle technique au pastel, pigments et résine qui le libère de protéger ses œuvres avec un verre.

Il crée les œuvres qui accompagnent le concert du choeur  Elles en C  dirigé par Marie-Josée Monney :l’arbre et les 4 éléments.

Il dirige la Cécilienne de Châtel-st-Denis pour son  100ième anniversaire et crée les peintures « les Mystères de Marie ».

Inauguration de l’œuvre du chœur de l’église catholique d’Oron-la-Ville.

Il réalise un vitrail-sculpture pour l’église réformée de Châtel-st-Denis.

Inauguration et bénédiction du mobilier liturgique de  l’église catholique de Châtel-st-Denis.

Marcel Dorthe relève le défi de créer deux vitraux lors du concert de Glânissimo interprétant la messe de Puccini et des créations de compositeurs fribourgeois.

Grande exposition dans l’église romane de Grandson.

Grande exposition-rétrospective pour 50 ans de peinture, à Rue.